La révolution du digital a touché tous les secteurs d’activités. Le système bancaire n’y a pas échappé. Qui aurait cru qu’un jour, on pourrait faire toutes nos transactions de manière virtuelle, sans passer par les agences physiques, y compris contracter un crédit. Plus rapide, facile et accessible, le prêt en ligne séduit de plus en plus. Cependant, les nombreux avantages attribués à ce produit ne doivent pas occulter ses risques et inconvénients. Explications.

Fonctionnement du crédit en ligne

À négocier sur internet, le crédit en ligne est sur la pente ascendante ces dernières années. Les banques et autres organismes financiers sont de plus en plus nombreux à dématérialiser leurs services pour offrir des prêts en ligne. Généralement, il s’agit de crédits à la consommation de type prêt auto-moto, prêt travaux, crédit revolving… Dans de rares cas, il est également possible de trouver des crédits immobiliers destinés à financer l’achat ou la construction de maison selon les sites comme Le Financeur.

Qu’il soit question de prêts à la consommation ou immobiliers, le fonctionnement reste le même. La première étape est de se rendre sur les sites des banques ou organismes financiers afin de réaliser un travail de comparaison. Une démarche très avantageuse pour le consommateur qui a la possibilité de trouver une offre en adéquation avec ses besoins. La comparaison permet de choisir le type de prêt, le montant du crédit et celui des mensualités. L’organisme bancaire fournit ensuite diverses informations comme les taux ou la durée du crédit qui aideront l’utilisateur à choisir le prêt le moins cher. De plus, comme les banques en ligne ont moins de charges à payer, forcément cela impacte sur les coûts proposés, devenant plus attractifs qu’auprès des établissements physiques classiques.

Le crédit en ligne, un produit rapidement accessible

Outre l’aspect pécuniaire, le prêt en ligne assure un gain de temps et d’énergie très appréciable. Il n’est plus nécessaire de se rendre dans une agence physique, de prendre rendez-vous et d’attendre de longues heures pour faire sa demande. Tout se passe chez soi, devant son canapé. Les contraintes d’horaire n’existent pas. Qu’importe le jour ou l’heure, les services restent disponibles.

Il ne faut pas non plus oublier de citer la rapidité des transactions. La validation ou le refus de la demande est notifié très rapidement et le solde est ensuite crédité les jours ouvrés suivants. Les emprunteurs les plus pressés n’ont pas à attendre indéfiniment avant de disposer des fonds souhaités.

Des avantages occultés par certains risques et inconvénients

Attention, le prêt en ligne est une arme à double tranchant. L’accès rapide aux fonds constitue un danger surtout à l’égard des personnes abusant des crédits. Le fait que les emprunts soient déblocables de façon aisée peut pousser les gens à s’endetter et finir dans la spirale du surendettement. L’offre est donc à manier avec des pincettes.

Comme autre inconvénient, on cite le manque de contact humain. À l’exception de certains sites, les organismes en ligne n’offrent pas l’aide de conseillers. Les manœuvres deviennent compliquées surtout quand on est un non-initié et qu’on manque d’expériences. Certes, il existe des services de tchat, email ou téléphone. Cependant, en cas de demandes particulières, difficile d’obtenir des réponses claires et précises via ces moyens de communication. Par cet aspect, beaucoup restent frileux à l’idée de sauter le cap du prêt virtuel.