La retraite approche ? Ne stressez pas, laissez-vous guider !

Le passage de la vie active à la retraite est souvent un moment redouté par de nombreuses personnes. Et pourtant, avec une bonne préparation, il est tout à fait possible de vivre ce moment en toute sérénité. Découvrez dans cet article quelques conseils en ce sens.

Départ à la retraite : faire appel à un cabinet de conseil

Le système de retraite français n’est pas toujours simple à appréhender. C’est pourquoi différents cabinets spécialisés à l’instar de https://altis-conseil.fr proposent aujourd’hui aux futurs retraités un accompagnement personnalisé pour préparer au mieux leur fin de carrière ainsi que leur passage à la retraite. Toutefois, différents dispositifs informatifs sont également à votre disposition pour ce faire. Il y a notamment :

Le relevé individuel de situation (RIS)

Vous commencerez à recevoir ce document à vos 35 ans puis le recevrez toutes les 5 ans. Il indique le nombre de trimestres et de points de retraite cumulés jusqu’à une date bien définie.

L’entretien individuel de retraite (EIR)

À partir de 45 ans, vous pouvez demander gratuitement un tel dispositif si vous souhaitez faire des simulations sur votre retraite en fonction de votre situation personnelle et professionnelle.

L’estimation indicative globale (EIG)

Disponible à vos 55 ans, ce document vous présente le montant estimé de votre pension de retraite en fonction de différentes dates pour le départ à la retraite.

départ retraite cabinet conseil

Validez l’âge de départ à la retraite

Pour pouvoir partir à la retraite, vous devez :

  • atteindre l’âge minimal de départ à la retraite : en général, cet âge est fixé à 62 ans, mais il existe des situations exceptionnelles où cet âge peut être revu à la baisse,
  • justifier d’un certain nombre de trimestres pour toucher une pension de retraite complète. Si vous ne disposez pas du nombre de trimestres requis au moment de la liquidation de votre retraite, le montant de votre pension subira une décote proportionnelle au nombre de trimestres manquants. Cependant, vous pouvez travailler jusqu’à l’âge du taux plein – 65, 66 ou 67 ans selon votre date de naissance – pour profiter d’une pension complète même s’il vous manque des trimestres.

Il faut savoir que si vous continuez de travailler alors que vous avez déjà atteint l’âge minimal de départ à la retraite et que vous avez déjà le nombre de trimestres nécessaires, votre pension fera l’objet d’une surcote. Autrement dit, son montant sera revu à la hausse.

Initiez votre demande de retraite

Toutes les démarches pour la liquidation de vos droits et la perception de vos pensions de retraite sont à votre charge. Dans cette optique, vous devez effectuer une demande auprès de votre caisse de retraite. Et ce, au moins 4 mois avant la date de départ à la retraite.

Vous pouvez télécharger votre formulaire de demande de retraite en ligne, toutefois, vous pouvez également faire une demande par téléphone ou en vous rendant directement au bureau de votre caisse de retraite. Si vous êtes fonctionnaire, ce document vous sera fourni par la direction du personnel.

Vous devrez ensuite renvoyer par courrier le formulaire avec les différentes pièces justificatives requises à votre caisse de retraite si vous travaillez dans le secteur privé et à la direction du personnel si vous travaillez dans le secteur public.

Il ne vous restera plus alors qu’à attendre sereinement votre départ à la retraite et pourquoi pas préparer de belles et longues vacances à l’étranger afin de démarrer au mieux cette nouvelle vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.