Les nouvelles technologies d’imagerie dentaire

L’époque où l’apparition des rayons X était une révolution est bien loin désormais. Ces cinquante dernières années, le secteur de l’imagerie médicale a connu des progrès fulgurants. Il est aujourd’hui possible d’avoir des images plus précises, plus rapides et moins irradiantes. Dans le même temps, les examens de radiologie sont plus faciles à réaliser et font gagner du temps aux professionnels. Autant d’avancées qui suscitent la curiosité et valent le détour.

Radiologie dentaire : la technologie CBCT

Le Cone Beam Technology (CBCT) encore appelé tomographie volumique à faisceau conique est l’une des principales révolutions de l’imagerie médicale ces dernières années. À mi-chemin entre le scanner et la radio panoramique dentaire, le CBCT est une technique de radiographie numérisée.

Elle utilise un faisceau de rayons X de forme conique qui traverse l’objet à explorer, avant que l’ordinateur n’effectue une analyse et une modélisation. Si vous découvrez les dispositifs Owandy, le CBCT dentaire et d’autres équipements de dernière génération y figurent. En comparaison au panoramique dentaire, le CBCT se distingue par sa précision.

Cet équipement offre une résolution supérieure à celle du scanner et vous permet de réaliser une reconstitution numérique en 3D. L’émetteur de rayons X qui l’équipe propage une impulsion à chacune de ses rotations. Les rayons traversent alors le corps à explorer et sont réceptionnés par un détecteur. En fait, il effectue une seule rotation pour collecter toutes les données numériques qui lui sont nécessaires.

cone beam soin dentaire

Autres évolutions technologiques dans le secteur dentaire

Outre le cone beam, de nombreuses autres évolutions technologiques ont fait leur apparition ces dernières années dans le domaine de l’imagerie dentaire. On observe une véritable révolution dans ce secteur, avec notamment :

Le laser des tissus mous

Cet appareil doté d’une très haute précision est utilisé dans le cadre d’interventions telles que la gingivoplastie, l’ablation de lésions bénignes ou encore le traitement des abcès. Il permet notamment d’obtenir une coagulation rapide, réduisant ainsi le temps de cicatrisation après une intervention. En outre, le laser des tissus mous permet de limiter le recours à l’anesthésie, car on observe une réduction significative de la douleur pendant et après l’intervention. L’inconfort postopératoire du patient est donc limité à l’issue de l’opération.

La caméra intra-orale

Cet équipement à la pointe de la technologie permet d’analyser l’état des gencives et des dents du patient. Il s’agit d’un outil non intrusif contribuant à détecter des problématiques dentaires non visibles à l’œil nu telles que les abrasions des dents, des stades précoces de caries, des défauts d’implants, etc. Le patient est en mesure d’observer et de mieux comprendre les explications du dentiste.

Ainsi, la caméra intra-orale permet une meilleure implication des patients, car ceux-ci sont en mesure d’identifier réellement les problématiques dentaires avant toute prise de décision. L’outil facilite ainsi le travail de pédagogie des dentistes, notamment en ce qui concerne l’hygiène bucco-dentaire.

Vous l’aurez compris, les évolutions technologiques dans le secteur dentaire sont nombreuses et modernisent les pratiques des dentistes. Qu’il s’agisse de la technologie cone beam, de la caméra intra-orale ou encore du laser des tissus mous, ces équipements convergent vers des objectifs communs : obtenir des diagnostics d’une grande précision, accélérer certaines procédures, limiter l’inconfort postopératoire et enfin réduire le temps de guérison après les interventions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.