A la découverte du métier de plombier

Entre pose, installation et entretien de dispositifs sanitaires de toutes sortes, le métier de plombier est l’un des plus sollicités dans le secteur du bâtiment. Il nécessite une expertise donnée accessible via une formation. Voici tout ce que vous devez savoir sur le métier de plombier !

Être plombier, un métier polyvalent

Les champs d’intervention d’un plombier peuvent être résumés en l’installation, la maintenance et la réparation des équipements sanitaires.

Un expert en installation sanitaire

En tant que professionnel des installations sanitaires, le plombier s’assure en premier lieu des couloirs de circulation de l’eau ou du gaz, vers les équipements dédiés. Concrètement, il :

  • Se base sur les plans architecturaux du bâtiment afin de définir la disposition de la tuyauterie ;
  • Procède à l’aménagement des différents conduits ;
  • Raccorde, pose et s’assure du bon fonctionnement de tous les équipements et appareils.

De ce fait, le plombier travaille le plus souvent sur un chantier de construction. Par ailleurs, il effectue également des travaux de dépannage et de réparation au domicile des particuliers.

Un professionnel de l’entretien, du dépannage et des réparations

plombier plomberie

S’occuper des dépannages et réparations est un classique de la plomberie. Quand on constate des problèmes d’engorgement de canalisation ou de dysfonctionnement des équipements de plomberie, le premier réflexe est d’appeler un plombier pour déboucher ou réparer.

Par ailleurs, le métier de plombier a aussi évolué. Ainsi en dehors des appareils et équipements sanitaires, le plombier s’occupe également de l’installation, de l’entretien et de la réparation des climatiseurs, radiateurs

Devenir plombier : formation, aptitudes et rémunération

Le CAP est le premier niveau de formation qui qualifie pour l’exercice de la plomberie. Il comprend 4 spécialisations, dont les installations sanitaires, thermiques…

Le second niveau de formation est le Bac pro qui comprend aussi 4 spécialités, dont l’installation ou la maintenance des systèmes énergétiques et climatiques, le génie énergétique…

Le dernier niveau est celui du Bac +2 (BTS) avec la spécialisation en FED (Fluides, Énergies, Domotique).

Quelques aptitudes à la plomberie

Le plombier est définitivement multitâche. En dehors de ses compétences spécifiques, il doit avoir de bonnes connaissances en maçonnerie, savoir conduire et être en bonne condition physique. En effet, dans l’exécution de ses travaux notamment chez les particuliers, il aura à monter, à porter de lourdes charges et se déplacer. Par ailleurs, il doit être absolument disponible afin de répondre en temps réel aux différents soucis de dépannage.

Rémunération et possibilité de carrière

Le plombier peut exercer en tant qu’artisan indépendant ou salarié dans une entreprise de bâtiment ou de plomberie. En fonction du statut choisi, la rémunération varie. En tant que salarié, il gagne entre 1100 et 1500 euros par mois. S’il est à son compte, cela varie en fonction de la taille de son entreprise : s’il travaille seul ou s’il a des employés. Ses revenus peuvent fluctuer entre 1900 et 5000 euros par mois.

Le métier de plombier/plombière est polyvalent et en perpétuelle évolution. Il demande de l’expertise accessible à travers divers niveaux de formation. La polyvalence et une bonne condition physique sont des atouts pour réussir dans ce métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.