Le géant d’Internet se trouve dans une situation inconfortable en France puisque les experts en concurrence commerciale estiment que ses pratiques sont déloyales. En effet, Google renverrait bien trop souvent à ses produits ou à ses plateformes, écrasant tout autre acteur sur la toile.

Une décision européenne en attente

 Google

Fort de ce constat, la France accuse Google d’abus de position dominante et exige une décision stricte dans les plus brefs délais. En effet, celle-ci semblerait mettre du temps à venir puisqu’un dossier sur le sujet a été ouvert depuis 2010.

Cependant, aucune réelle mesure n’a été prise à ce jour puisque Google n’a pas encore répondu aux différentes sollicitations.

La sévérité française

 GoogleLa France se place comme le pays le plus enclin à sanctionner Google fortement. Ce dernier devrait répondre prochainement au commissaire européen en charge du dossier en annonçant quelle sera sa position.

Pour la France, des garanties précises doivent être exigées et il ne faut pas hésiter à fixer une amende pour sa concurrence déloyale.

Google pourrait donc être amené à verser 10 % de ce chiffre d’affaires, soit 4 millions d’euros de réparations, ce qui est un chiffre particulièrement conséquent.

Voir aussi sur LeParisien.fr : Google vers un redressement fiscal record d’un milliard d’euros