L’amiante fait l’objet d’une interdiction en Hexagone depuis la fin des années 90. Cela a conduit au développement du métier de désamianteur dans le secteur du bâtiment. Cependant, en raison des risques relatifs à l’inhalation de substances toxiques, la profession est très encadrée. Qui plus est, les dispositions du droit du travail stipulent que les professionnels doivent suivre une formation amiante pour disposer des qualifications requises. 

Les formations en amiante

Pour votre formation amiante à Lyon, il faut au préalable avoir un CAP ou un BEP dans le domaine de la chimie, des bâtiments et travaux publics (BTP) ou dans le transport et le stockage de déchets. Dès que vous avez votre diplôme, il est conseillé de gagner de l’expérience. Vous pouvez alors travailler dans le secteur industriel ou sur un chantier. Par la suite, pour détenir la certification permettant de devenir Agent technique de Désamiantage, vous devez suivre un stage de formation.

Ce stage portera sur les dangers en rapport avec l’amiante. Vous serez également initié aux méthodes de désamiantage et aux pratiques sécuritaires en chantier. Au terme dudit stage, vous devrez passer un examen qui visera à tester vos connaissances. Une visite médicale sera en outre nécessaire pour s’assurer que vous n’avez pas de pathologies vous empêchant d’exercer la profession. Une fois votre certification en poche, vous aurez la latitude de monter votre propre affaire ou de travailler dans une entreprise.

Les risques liées au métier de désamianteur

La profession de désamianteur n’est pas exempte de risques. Hormis les risques classiques relatifs aux métiers du BTP (risque d’écrasement, risque de charge…), il est probable que le désamianteur s’étouffe en étant dans un endroit trop renfermé. Bien entendu, il y a également des risques d’inhalation de fibres d’amiante qui ont un effet cancérigène. Le professionnel du désamiantage fera face à d’autres risques tels que l’exposition à des substances toxiques telles que les résines, les mousses de polyuréthane et les colles.

Le salaire et les débouchés

Un Agent Technique de Désamiantage peut prétendre à un salaire mensuel net d’environ 1 600 euros. Ce montant est un peu plus bas chez la gente féminine. Pour ce qui est des débouchés, vous pouvez devenir responsable d’équipe ou diagnostiqueur. Des postes existent également dans le domaine de la sécurité du travail et de la sûreté dans le nucléaire. Pour en savoir plus, faites des recherches sur internet.