Comment réduire les risques de fuite de produits dangereux ?

Aujourd’hui, des milliers de produits chimiques constituent un risque pour les populations et les écosystèmes, en raison du nombre grandissant d’industries. Tous les jours, les entreprises de divers secteurs manipulent des produits dangereux qui polluent l’environnement en contaminant l’eau, l’air, la terre et en exposant ainsi les vies humaines et animales. Pour faire face à cette problématique, de nombreuses solutions efficaces ont été mises en place pour prévenir les risques de pollution ; l’une d’entre elles est l’utilisation de bacs de rétention. Découvrez dans cet article ce qu’est un bac de rétention et quelques critères pour bien le choisir.

Fuite de produits dangereux : adoption du bac de rétention

Pour commencer, un bac de rétention est un équipement qui sert de relais aux réservoirs contenant des produits dangereux ou polluants comme les hydrocarbures, les produits chimiques, les huiles, etc. Son rôle principal est de recueillir les fuites de liquide en protégeant ainsi les personnes et l’environnement. Par ailleurs, il facilite le déplacement de ces substances dangereuses et préserve la propreté de l’espace de travail. Voilà pourquoi la capacité d’un bac de rétention sera notamment un paramètre à considérer au moment de choisir un bac, pour s’assurer qu’il puisse servir à retenir et déplacer un grand volume de liquide dangereux. Un liquide est dit dangereux pour l’environnement lorsqu’il peut causer des dommages au sol ou polluer l’eau, si jamais il était amené à se déverser dans la nature.

Les produits chimiques ont un impact important sur la santé publique. Le taux de maladies causées au niveau mondial par l’exposition environnementale à certaines substances chimiques nocives, ainsi que leur mauvaise gestion, représente environ 5 millions de décès par an. Chez les enfants, une exposition aux produits chimiques peut entraîner une réduction du développement neurologique. Par ailleurs, un tel incident peut produire des effets indésirables sur une grossesse, entraîner une cataracte ou encore une maladie pulmonaire chronique. C’est pourquoi le recours au bac de rétention est alors nécessaire afin de mieux conditionner les contenants.

bac rétention produits dangereux

Bac de rétention : quelques critères pour choisir ce qui vous convient

Le choix d’un bac de rétention dépend de plusieurs éléments tels que le type de produit à entreposer, la destination du bac et sa capacité.

Selon le type de produit

Le choix du matériau de votre bac doit se faire en fonction de la nature des produits à entreposer ou à manipuler. Les bacs de rétention réservés aux produits acides (corrosifs par nature) sont différents de ceux utilisés pour stocker ou transporter les produits inflammables. Lorsqu’il s’agit de produits non corrosifs comme les essences, les huiles et les peintures, le bac de rétention en acier est l’idéal. Par contre pour les produits corrosifs ou bases fortes, les bacs de rétention en PEHD (Polypropylène à Haute Densité) sont les plus adaptés.

Selon la capacité de rétention

Il est essentiel de savoir que la capacité d’un bac de rétention fait l’objet d’une réglementation stricte qui se base sur le contenant. De ce fait, deux catégories peuvent être distinguées : les contenants supérieurs à 250 litres et ceux inférieurs à 250 litres.

Selon sa destination

L’utilisation d’un bac de rétention dépend principalement des besoins de chaque entreprise, mais prend surtout en compte le type et la quantité de produit à stocker, l’environnement de stockage, etc. Il est important de sécuriser l’accès aux produits dangereux et de définir l’emplacement dédié à leur stockage et à leur manipulation, qu’il s’agisse des rampes ou des plateformes. Il est recommandé à cet effet de bien déterminer la zone de stockage, quel que soit le type d’utilisation prévu, une utilisation en intérieur ou en extérieur. De plus, la quantité de fûts à manipuler ainsi que la fréquence d’entreposage entrent également en ligne de compte.

Les différents types de bacs de rétention

Il existe de multiples modèles de bac de rétention.

Les bacs de rétention souples

Le principal avantage des bacs de rétention souples est qu’ils sont rapides à installer et faciles à mettre en place également. De fait, ils sont conçus pour l’entreposage de polluants chimiques et de produits inflammables. Par ailleurs, ils conviennent pour une utilisation tant en intérieur qu’en extérieur.

Les bacs de rétention en acier galvanisé et bacs de rétention en acier finition polyépoxyde

Les bacs de rétention en acier sont l’idéal pour les produits polluants non corrosifs. En outre, ils sont destinés à un usage intensif. Ils conviennent pour les utilisations en intérieur. Quant aux bacs de rétention en acier finition polyépoxyde, ils sont recommandés pour l’emmagasinage d’hydrocarbures et de produits inflammables. De plus, ils peuvent également servir à entreposer des produits polluants non agressifs.

Les bacs de rétentions en petits volumes

Pour le transport et la manipulation de petits contenants de produits tels que les jerricans ou bidons, une grande capacité de rétention n’est pas nécessaire. Qu’il s’agisse d’un bac de rétention en PEHD ou en plastique, vous pouvez opter pour des bacs de rétention à petit volume si les liquides dangereux à traiter dans votre entreprise sont en faible quantité. Ceux-ci offrent une résistance anticorrosion optimale aux produits chimiques.

jerrican bidon produits nocifs dangereux

Les armoires spécifiques, une autre solution pour prévenir les fuites

Une autre solution pour la prévention de fuite de produits dangereux est l’armoire spécifique ou armoire de sécurité. Il s’agit d’un équipement indispensable pour toute société ou laboratoire où sont manipulés des produits dangereux. Tout comme les bacs de rétention, ces armoires participent à la protection des personnes et de l’environnement.

Il existe plusieurs modèles d’armoires de sécurité pour répondre à tous les besoins. Ainsi, certaines armoires sont par exemple destinées à accueillir des solvants inflammables comme l’acétone, l’éthanol ou l’éther. D’autres sont destinées aux produits chimiques comme le fer, l’iode, le sulfate, etc.

Si la gamme des armoires de sécurité est si étendue, c’est bien évidemment parce qu’il est impossible de stocker les acides, les bases et les produits chimiques dans une même armoire. Ces produits pourraient se mélanger et interagir, ce qui pourrait entraîner des accidents tels que les explosions ou les incendies. Cependant, il existe des armoires de sécurité compartimentées qui offrent la possibilité de stocker différents types de produits.

C’est la norme européenne EN14470-1 qui encadre le stockage des produits inflammables en laboratoire, en raison des risques élevés d’incendie ou d’émission de substances nocives dans l’air. Sachez qu’une armoire de sécurité est destinée à un stockage d’appoint. De ce fait, un entrepôt de stockage reste indispensable pour la conservation de grandes quantités de produits chimiques dangereux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.