Devenir pâtissier offre l’opportunité de travailler dans un secteur apportant des satisfactions professionnelles et personnelles. Les créatifs aimant avoir un rapport passionné avec leur emploi adoreront cette profession. Idem pour les personnes ayant énormément d’intuition et de grandes capacités sensitives. La voie royale pour devenir pâtissier c’est de faire un CAP pâtisserie. Si vous le souhaitez, spécialisez-vous ensuite.

Comment faire un CAP pâtisserie ?

La formation dure deux ans. Le CAP peut être préparé au sein d’une école ou en tant que candidat libre. Les plus jeunes choisiront le plus souvent de s’inscrire dans une école s’ils en ont les moyens. Quant aux plus âgés et aux personnes dont les revenus ne permettent pas d’accéder à une formation, elles se présenteront leur CAP pâtisserie en tant que candidat libre. Que vous soyez dans l’un ou l’autre cas, le plus important est de préparer sérieusement le CAP : c’est un diplôme professionnel !

Passer les épreuves théoriques et pratiques du CAP pâtisserie

Suivre une formation pour devenir pâtissier implique de s’assurer que vous avez effectivement acquis toutes les qualifications vous permettant d’être totalement opérationnel tout seul dans une cuisine ou au sein d’une équipe de trois, cinq ou quinze autres pâtissiers. Le jour de l’examen vous serez évalué dans deux groupes d’épreuves : d’une part, des épreuves théoriques. D'autre part, des épreuves pratiques. Toutes auront pour but de vérifier que vous êtes capable de produire des pâtisseries dans les conditions qui seront celles de l’entreprise. Vous devrez aussi prouver que vous savez composer voire améliorer une recette.

Les connaissances supplémentaires à avoir

Pour devenir pâtissier, vous devrez savoir comment trouver des fonds pour ouvrir votre business. Souvent les plus jeunes entrepreneurs ne peuvent pas embaucher du personnel. Vous devrez donc littéralement être au four et au moulin ! Il faudra avoir un planning strict permettant de programmer les activités. Il faudra également avoir une rigueur conséquente pour réaliser effectivement ce qui est prévu. 

Bien sûr, vous devrez avoir la capacité de faire face aux imprévus en vous adaptant assez pour faire face tout en revenant au canevas initialement prévu dans votre emploi du temps. Des notions de comptabilité, de gestion des stocks sont aussi indispensables. Enfin, pour devenir pâtissier et vous installer à votre compte, vous aurez besoin d’une qualité capitale : l’observation. D'autres se sont installés avant vous, vous devez avoir la capacité d’apprendre d’eux.