Le plus souvent, le rachat de crédit est effectué par une banque. Notez également que d’autres acteurs financiers peuvent proposer ce service soit en passant par des courtiers, soit par des établissements proposant du crédit à la consommation. Retenez aussi que la durée maximum pour un rachat de crédits à la consommation est d’environ 12 ans. Elle passe à 30 ans s’il s’agit d’un crédit immobilier.

Comment cela se passe concrètement ?

En France, la loi Lagarde sur le crédit à la consommation a multiplié la pratique de rachats de crédits. Cependant, le recours à cette opération doit se faire avec énormément de prudence. Le rachat de crédits peut aussi porter le nom de regroupement de crédits ou celui de restructuration de dettes. Il consiste à regrouper tous les prêts d’une personne en un seul crédit. Ce dernier aura une période de remboursement plus longue. Chose qui permettra de faire considérablement baisser le montant de la mensualité de remboursement. Le regroupement permet d’avoir un peu d’argent pour mener à bien ses projets dans une période complexe telle qu’un divorce, une perte d’emploi ou le départ à la retraite. 

La prudence à toutes les étapes

Que vous soyez un actif dans la force de l’âge ou un retraité soyez vigilant lorsque vous envisagez un regroupement de crédit. D’une part, misez sur des structures à la réputation établie : Contacter Cre10fi pour le rachat de votre crédit. Pour rappel, la production de rachat de crédits a atteint 17 milliards d’euros en fin 2011. Cette somme était répartie comme il suit : d’une part, 9 milliards d’euros pour le rachat de crédits immobiliers. D’autre part, 8 milliards d’euros pour les crédits à la consommation. La loi Lagarde a réformé le crédit à la consommation en réglementant les activités de rachat de crédits. Grâce à ce texte, les emprunteurs ont pu avoir une meilleure visibilité sur le coût global de leurs crédits tant avant qu’après avoir effectué l’opération de regroupement. De plus, si le rachat porte sur un crédit renouvelable, l’emprunteur peut obtenir de clôturer ce crédit. 

Attention à l’augmentation du total des intérêts

En 2011, la Fédération Bancaire Française rappelait dans une note disponible sur internet que le regroupement de crédits causait une nette augmentation des sommes à rembourser. De plus, regrouper des crédits n’est pas la solution, car cela agit sur les effets du surendettement. Pour agir sur les causes, il faut modifier sa façon de gérer son argent. Autrement dit, il faut prendre des décisions qui seront certainement douloureuses, mais qui sont indispensables.