Réaliser une soudure nécessite quelques équipements dont le plus important est le poste à soudure. Son rôle est de transformer le courant électrique d’entrée afin de le rendre plus adapté au soudage. On distingue ainsi plusieurs catégories de poste à soudure dont les postes à souder Inverter, les postes semi-auto, les postes MIG, les postes à soudure TIG, les postes MAG pour ne citer que ceux-là.

Le poste à souder Inverter

poste-de-soudureLe choix d’un poste souder repose sur certains critères essentiels pour l’utilisateur. Ainsi, grâce à ses différentes caractéristiques, ce modèle de poste à soudure est le plus adapté à certains types de travaux de soudure.

Surtout quand on est amateur en la matière, ce modèle convient le plus pour sa légèreté et sa facilité de maniement. Autrement, c’est le modèle des débutants en soudure.

Réputé pour ses avantages technologiques, cet appareil dispose de quelques options électroniques non présentes sur les précédents modèles.

Le poste à souder semi-auto

Le poste à soudure semi-automatique ou MIG-MAG fait partie de l’élite des postes à l’arc. Il se caractérise essentiellement par une bonne vitesse de soudage, une excellente productivité, son émission de gaz et ses électrodes. Grâce à cette vitesse importante du poste à soudure, inutile de faire plusieurs coups d’essai avant d’y arriver. En ce qui concerne sa productivité, c’est le modèle idéal pour la soudure des métaux très résistants et de grande épaisseur.

 

Le poste à souder TIG

poste-a-soudureTrès apprécié dans le cadre des projets de soudure personnels ou professionnels, le poste pour soudeur TIG comme la plupart des postes à soudure à l’arc transforme le courant d’entrée en vue de faciliter le soudage en un temps record.

Cette particularité est commune à tous les types de poste à l’arc. En revanche, compte tenu de la définition du sigle TIG (Tungstène Inert Gaz), ce modèle d’appareil soude à partir d’une électrode en Tungstène et d’un gaz inerte.

Le poste à souder MIG

Ce poste à soudure est un modèle de poste à soudure qui combine l’utilisation du courant électrique et le gaz. Le sigle MIG se définit par Metal Inert Gaz. Sa particularité est de créer un court-circuit, et grâce à cela le niveau de la tension est maintenu. Aussi, ce court-circuit produit un arc électrique compte tenu de sa naissance entre la pièce à souder et le poste MIG.