Le développement fulgurant de la Chine s’accompagne malheureusement de désagréments particulièrement oppressants. En effet, le niveau de pollution dans les agglomérations est tel que les habitants ne peuvent pas sortir pendant certaines journées où les pics sont insoutenables.

Un aspirateur à pollution

Pékin

Le néerlandais Daan Roosegaarde s’illustre largement grâce à cette nouvelle innovation qui risque fort de complètement bouleverser la lutte contre la pollution. En effet, son appareil serait en mesure de complètement l’aspirer et même de la traiter, assainissant ainsi largement l’air ambiant. Il suffit alors de l’installer dans chaque ville afin de profiter de ses services.

L’invention « Smog » est tout simplement créée à partir de bobines de cuivre qui attirent de façon magnétique les particules en suspension. Cette machine serait capable d’effacer toute trace de pollution dans l’air sur une distance de 50 à 60 mètres. Il faudrait donc multiplier les machines en cas d’utilisation pour une ville entière mais l’innovation vaut le coup d’être testée et probablement approuvée par les utilisateurs.

Pékin effectue le premier test

PékinAvec la volonté de réduire de façon significative la pollution d’ici 2017, c’est donc logiquement qu’elle s’est intéressée à cette invention hors normes.

Elle a donc décidé de faire l’acquisition d’un premier modèle qui sera testé dans l’un des parcs centraux de la ville afin de pouvoir juger de son efficacité.

Placé dans un lieu hautement pollué, « Smog » devra alors convaincre immédiatement pour voir son marché augmenter, aussi bien dans ce pays asiatique qu’à l’échelle mondiale.

Il s’agissait alors de trouver le budget nécessaire pour s’offrir cette invention prometteuse mais Pékin a déjà signé un contrat avec l’inventeur car elle fait de son problème de pollution sa préoccupation principale. Avec un budget de 120 milliards de livres, le pays chinois est donc largement capable d’assumer les charges financières d’un tel investissement.

De plus, la stratégie vise alors à faire des économies dans d’autres secteurs car les maladies développées à cause de la pollution devraient largement baisser, ce qui va permettre de faire des économies substantielles dans le monde de la santé.