Avant même de considérer la place du webmarketing, il faut savoir qu’un site internet n’a pas sa raison d’être s’il n’est pas vu et lu par les internautes. Il est donc important qu’il ait un bon rang dans les résultats de moteurs de recherche. Mais alors, comment faire pour optimiser son référencement naturel ? La réponse en 5 étapes.

Etape 1 : bien choisir les mots-clés à utiliser

Quand on parle de référencement, il est toujours question de mots-clés. La raison est simple : les internautes en utilisent pour faire leurs recherches sur le web. Il est donc important de se positionner sur les bons mots-clés afin de figurer parmi les sites en tête de liste dans chaque plage de mots-clés.

Le choix d’un mot-clé implique de considérer certains paramètres, comme la pertinence du mot-clé, la facilité des internautes à le taper dans les moteurs de recherche, l’évaluation du trafic généré : les internautes qui tapent le mot-clé en question correspondent-ils à la cible de votre site ?

Etape 2 : Avoir du contenu optimisé

Pour Google et les autres moteurs de recherche, la règle est simple : c’est l’expérience utilisateur qui prime. Il est donc important que le contenu que vous proposez dans les pages de votre site internet soit optimisé de manière à apporter une réelle valeur ajoutée.

Votre contenu doit réellement apporter des solutions à un problème, répondre à des questions ou informer de manière précise sur un sujet donné. Lorsque votre contenu est pertinent, les internautes le remarquent.

D’ailleurs, ils le font savoir à travers les partages de vos contenus sur les réseaux sociaux. Quand les internautes sont contents, Google est content : votre référencement naturel ne pourra que mieux se porter.

Etape 3 : Rendre la page ergonomique

Les moteurs de recherche évaluent également votre notoriété par rapport à la structure de votre site. Il faudra donc s’assurer que ce dernier est ergonomique et sérieux, notamment par rapport à certains points. Par exemple, il faudra éviter les erreurs dans les url ainsi que les redirections, avoir un code html sans trop d’erreurs, les balises title et méta-description bien renseignées, etc.

Si ce n’est pas le cas, les moteurs de recherche vont vous considérer comme faisant partie de ces milliards de sites web peu crédibles et peu recommandables. Pour avoir une idée de ce qu’est un site « sérieux », il suffit d’aller sur des plateformes telles que theoueb.com.

Etape 4 : le netlinking

La notoriété de votre site dépend également beaucoup des liens entrants que vous recevez, on les appelle backlinks. Le netlinking ne consiste pas uniquement à obtenir beaucoup de liens entrants, mais plutôt d’en avoir de qualité. Comme il est dit dans les 10 fondements SEO, c’est la même chose dans la vraie vie : l’important, ce n’est pas que beaucoup de gens parlent de vous en bien.

Le plus important, c’est que des personnes fiables et reconnues parlent de vous en bien. Si des sites de notoriété vous recommandent dans leurs liens, les moteurs de recherche vont le remarquer et récompenser votre site en conséquence.