Les foyers et les entreprises ont été contraints de s’adapter à cette nouvelle tendance puisque le mois d’Octobre est au cœur d’une baisse des tarifs. Si les prix ne répondent pas à vos attentes, vous pouvez migrer vers un autre fournisseur d’énergie. 

Les tarifs des contrats gaz sont en constante évolution 

Le contrat gaz ES que vous soyez une société ou un particulier aura tendance à combler vos exigences puisque plusieurs offres sont disponibles. Généralement, les fournisseurs dégainent des solutions attractives en vue d’attirer le regard des consommateurs. Aujourd’hui, il est possible de changer rapidement d’entreprise, car vous n’êtes plus engagé sur une période. C’est un point fort non négligeable, ce qui pousse ainsi les concurrents à modifier les tarifs des abonnements. 

Deux conditions sont à remplir pour jouir d’une baisse des prix réglementés

Ce sont les autorités compétentes qui décident d’augmenter les grilles tarifaires. C’est le cas pour les prix réglementés. Le contrat gaz ES a évolué le 1er Octobre dernier avec notamment une baisse. Les Français sont davantage habitués à des augmentations, mais, cette fois, c’est une chute de 1 % sur la facture annuelle qui est au rendez-vous. Il est toutefois nécessaire de respecter quelques conditions afin de jouir de cette configuration réjouissante. Vous devez avoir une consommation de 17 000 kWh par an et il est impératif d’avoir souscrit au tarif Chauffage+.

Le contrat gaz ES est moins coûteux pour certains abonnés 

Généralement, lorsque l’hiver approche, les ménages ainsi que les entreprises redoublent d’effort pour ne pas entacher leurs dépenses. Le chauffage est l’un des postes les plus gourmands surtout si les locaux ne sont pas convenablement isolés. À cause des déperditions, votre budget peut fondre comme neige au soleil, ce qui est particulièrement dommageable sur le long terme. En Juillet dernier, des organes de presse nous informaient que les tarifs réglementés du gaz pourraient disparaître puisque la situation n’est pas conforme au droit européen.