La beauté et la complexité du jazz résident dans la grande variété de courants et de styles dans ce genre musical. Au fil des siècles, les compositeurs se sont démarqués en proposant autant de modifications et de changements plus intéressants les uns les autres qu’il est difficile de tous les définir. Cependant, les experts qui se sont penchés sur le sujet ont réussi à trouver un terrain d’entente sur les différents styles qui ont marqué l’histoire du jazz et qui continuent à être exploités actuellement.

stylejazz

Le New Orléans

Considérée comme la toute première forme musicale du jazz, le New Orléans a été créé à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane avant d’être diffusée à Chicago dans les années 1910 et à New York en 1920. Lorsqu’elle est exploitée par les musiciens blancs, elle est appelée Dixieland.

Le Swing

Dans les années, les tout premiers orchestres de jazz se forment pour animer avec cette musique. Parmi ceux à succès, les Big Bands enflamment les pistes dans les années 30. De leurs côtés, les musiciens Blancs fondent également leurs orchestres.

Le Be-bop

Parce que les Blancs se sont approprié le swing et qu’il est difficile pour les jeunes musiciens de New York d’intégrer les orchestres préformés, ils ont recréé le jazz en apportant des modifications au niveau des rythmes et des accords.

Le Latin jazz

Initié par l’orchestre de Dizzy Gillespie, ce mélange de musiques cubaines/brésiliennes et de jazz fait parler de lui dès les années 40. Mais les premiers disques à succès arrivent dans les années 60 avec bossa-nova de Stan Getz.

Le Cool

Interprété par des musiciens Blancs, le Cool est une version plus soft du Be-bop avec quelques touches de musique classique. Ce style de jazz est aussi appelé Third Stream ou West Coast.

Le Hard bop

De nouveau récupéré par les Blancs, le Cool a été modifié par les jeunes musiciens d’origine africaine qui y intègrent leur propre musique et rajoutent du gospel et du blues.

Le Free jazz

En se libérant de la suite d’accords instaurée par le swing, le Free jazz s’accorde toute liberté en utilisant différents sons étranges, plusieurs rythmes dans un même morceau et improvisation simultanée.

Enfin, vous avez également les différents mélanges de genres comme le Jazz/Rock, le Jazz contemporain ou l’Electro-jazz.