A l’approche de l’accouchement, l’obstétricien demande à la future maman de recourir à un monitoring. Les résultats de ce dernier sont très importants pour l’obstétricien et toute l’équipe médicale, car ce procédé permet de constater les battements du cœur du bébé. Lors de l’accouchement, les rythmes cardiaques du bébé sont perturbés par les contractions, c’est pourquoi le monitoring sert de repérage et de contrôle pour les médecins présents.

Tout sur le monitoring

Prenatal pregnant belly

Le monitoring est un procédé qui permet de constater les battements cardiaques du bébé dans le ventre de sa mère. Il sert également à repérer l’intensité des contractions qui précèdent la naissance du bébé. Lors du commencement du travail, deux capteurs sont posés sur le ventre de la future maman. Le premier capteur sert à enregistrer le rythme cardiaque du bébé, qui doit osciller entre 100/110 et 160 battements par minute. Quant au deuxième capteur, il est destiné à mesurer les éventuelles contractions. Ces 2 capteurs sont reliés à un appareil composé de 3 écrans. Le premier écran affiche le rythme cardiaque du bébé, et le second indique l’intensité des contractions, s’il y en a. Les 3 écrans sont utilisés simultanément si la mère attend des jumeaux.

Le monitoring dure 30 minutes environ, et la sage-femme place les 2 capteurs en appliquant un gel conducteur à base d’eau. Le capteur cardiaque est installé au niveau du dos du bébé, tandis que le capteur de contraction est positionné au niveau du fond de l’utérus. Si le rythme cardiaque du bébé est en dessous de 100 battements par minute, cela veut dire qu’il souffre de bradycardie, et que l’on doit le faire accoucher très rapidement. Si les battements sont assez élevés, on appelle cela une tachycardie. Cela implique une surveillance et des examens supplémentaires.Contrôle de monitoring

Les résultats d’un monitoring se lisent comme suit : la courbe du haut montre les rythmes cardiaques, en faisant des grandes oscillations. La courbe du bas indique les contractions, avec des vagues de différentes hauteurs. Si les contractions sont nulles, la courbe est plate. Au milieu de ces 2 courbes, on retrouve des carrés noirs qui évoquent le pourcentage de mouvement du bébé.