A la tête du Consortium SDA-SDAI, Philippe de Moerloose occupe actuellement le 2e rang dans le domaine de la distribution automobile en Afrique subsaharienne. Son projet visant à profiter des atouts d’une Afrique en pleine croissance lui ont permis d’atteindre la place actuelle. Jouissant de la confiance des plus grandes marques automobiles, ce consortium est devenu incontournable.

Un spécialiste des pièces détachées

Philippe De Moerloose

Pour connaître une belle croissance, Philippe de Moerloose va en premier lieu se concentrer sur les pièces détachées. Les besoins sont grands en Afrique afin de conserver les véhicules sur la durée. Le but est de permettre de trouver des pièces de remplacement. Idée lancée en 1990, elle va servir de base au développement de l’entreprise SDA jusque dans les années 2000 où elle va se diversifier.

Après les pièces automobiles, le consortium de Philippe de Moerloose va se lancer dans la distribution de véhicules prestigieux. Son emplacement lui permet de développer une nouvelle clientèle intéressée par l’automobile de qualité. L’Afrique représente un immense marché à exploiter donc la présence d’un expert qui négocie avec les plus grands constructeurs pour proposer les derniers modèles permet de répondre parfaitement à la demande.

Une présence dans l’ensemble de l’Afrique

SDA-SDAI

Philippe De Moerloose a déployé son modèle d’entreprise sur l’ensemble du continent africain. Le consortium SDA-SDAI est désormais présent dans 27 pays afin d’offrir le meilleur à la clientèle africaine. Le développement reste toujours une ambition pour l’avenir avec davantage de filiales et des installations dans de nouveaux pays. La première place dans le classement des distributeurs automobiles reste toujours l’objectif à atteindre donc des efforts conséquents seront faits dans ce sens pour y parvenir.

Les idées de ce chef d’entreprise sont réunies dans le blog philippe-de-moerloose-blog.com afin de sensibiliser aux besoins de la clientèle en matière d’automobile en Afrique. Bien connaître le marché constitue la base pour se rendre compte des opportunités à saisir sur place. Sa place de numéro 2 n’est pas due au hasard puisque la description des particularités de l’Afrique est détaillée au travers d’articles complets.