L’achat d’un véhicule est presque comparable à l’acquisition d’une maison. Bien que les enjeux ne soient pas identiques, tous deux constituent un investissement sur le long terme. Et toute mauvaise décision, dans le choix de l’un ou l’autre, peut entraîner des conséquences négatives dans la durée. Par ailleurs, une voiture nécessite un entretien soutenu. Pour qu’elle puisse continuer à rouler, elle doit être approvisionnée en carburant. En outre, une révision générale doit se faire ponctuellement chez le garagiste. Parfois, des pannes peuvent survenir au beau milieu de la route sans qu’on ne s’y attende. Et dans de telles situations critiques, la personne indiquée pour nous tirer d’affaire est le dépanneur-remorqueur. Quelle formation suivre pour devenir dépanneur-remorqueur ? Combien gagne ce dernier ? Voici une fiche métier qui vous aidera à en savoir plus sur ce professionnel des autos !

Quel est le rôle du dépanneur-remorqueur ?

Lorsqu’un automobiliste est confronté à une panne ou à un accident au milieu de la route, il fait appel à un dépanneur-remorqueur. Mais avant de se rendre sur les lieux, ce professionnel prend le temps d’interroger le conducteur sur les spécificités de sa voiture, ainsi que sur la gravité du dysfonctionnement constaté. Cela lui permet d’avoir un aperçu sur la nature de la panne afin qu’il puisse se munir des outils appropriés. Ce spécialiste de la mécanique collabore généralement avec des entreprises d’assistance.

Pour effectuer des interventions, le dépanneur-remorqueur emporte dans son véhicule un matériel de dépannage très fourni. Dans le cas où il doit procéder à des réparations près de la chaussée, il prend soin de poser des panneaux de signalisations ainsi que tout l’équipement sécuritaire requis aux alentours de la voiture à dépanner.

S’il s’avère que la panne ne peut être solutionnée sur place, le dépanneur effectue une remorque du véhicule endommagé. Pour ce faire, il emploie un outil de levage pour déplacer la voiture jusqu’à son garage. Sachez que pour devenir dépanneur-remorqueur de véhicule, il est possible de suivre des formations spécifiques.

Quelle formation pour devenir dépanneur-remorqueur ?

Pour exercer ce métier, il est possible de passer un Bac pro en maintenance des voitures automobiles, avec des spécialisations différentes. Vous pouvez encore opter pour un CAP ou pour un certificat de qualification professionnelle (CQP).

Le plus souvent, les personnes qui sont novices dans la profession bénéficient en entreprise d’un apprentissage élémentaire pour maîtriser quelques techniques essentielles. Notamment, comment accueillir la clientèle, remorquer la voiture, respecter certaines normes sécuritaires… Ils sont habituellement mis en pair afin de les aider à rapidement apprendre les pratiques de la profession. 

Quel est le salaire et les perspectives d’évolution d’un dépanneur-remorqueur ?

Un dépanneur-remorqueur débutant peut toucher en moyenne 1 401 euros de salaire mensuel brut. Pour les professionnels qui sont à la tête d’une société, leur rémunération sera fonction de leur niveau d’activité.

Lorsqu’il est salarié dans une entreprise depuis un certain nombre d’années, le dépanneur peut se voir confier des missions plus importantes. Comme par exemple, la réparation des voitures poids lourds ou encore de bus pouvant transporter des touristes lors des voyages